Terralia, le pôle de compétitivité des filières fruits & légumes, céréales, vigne et vin du Sud-est de la France

Accès membre

Demande d'accès ou de mot de passe
Vous êtes ici : AccueilActualitésProjets et innovationOn parle de vos projets !

> Toutes nos actus

Le projet de recherche ECOEXNEURO mis en avant par L'USINE NOUVELLE

 

Labellisé par TERRALIA en 2015, le projet de recherche ECOEXNEURO a été cité le mois dernier par l'USINE NOUVELLE. Ce projet, en collaboration entre l'entreprise NEURO-SYS et l'Université d'Avignon a bénéficié d'un financement de la Région Provence Alpes Côte d'Azur de 100 000 € pour la réalisation d'une thèse.

Ci-dessous l'article publié par L'USINE NOUVELLE le 27 Mars 2016 :

"Fondé en 2013, Neuro-Sys change d’échelle grâce à son laboratoire d’éco-extraction de Gardanne (Bouches-du-Rhône). "Avec cette installation, nous maîtrisons l’intégralité de la chaîne pharmacologique pour extraire de manière écologique, par micro-ondes ou ultrasons, les principes actifs de produits naturels, analyser leur mode d’action et en démontrer l’intérêt thérapeutique", assure le PDG, Yann Jaudouin.

L’entreprise de sept employés a pu investir grâce aux 250 000 euros levés sur la plate-forme de financement participatif Hoolders et l’aide du Crédit agricole Alpes Provence Création, de Bpifrance et d’Alumni Business Angels. Neuro-Sys développe des traitements médicaux à partir de plantes d’Asie du Sud-Est. La médecine ancestrale au Vietnam repose sur le principe "une plante, un effet", explique Noëlle Callizot, la directrice scientifique.

"Nous travaillons avec l’Institut de développement Vietnam-Pacifique, qui a identifié 3 700 espèces de plantes médicinales. Notre innovation réside dans les modèles de culture primaire de cellules nerveuses.

Nous miniaturisons des structures entières du cerveau ou de la moelle épinière pour observer le comportement des neurones en présence de molécules susceptibles de combattre des maladies neurodégénératives."

Collaborant avec la faculté de pharmacie de Marseille, le département de bioélectronique de l’École des mines de Saint-Étienne et le laboratoire Green de l’université d’Avignon, Neuro-Sys élabore ses propres composés actifs. L’un d’eux, breveté et ciblé sur la maladie d’Alzheimer, devrait être commercialisé avant la fin de l’année. Neuro-Sys veut doubler son chiffre d’affaires (500 000 euros en 2015)."

 

Pour accéder à l'article complet, cliquez ici.

Nous souhaitons bonne continuation à ce projet !

 

Contacts :

  • Orlane GADET - Chargée de mission Innovation -  / 04 32 40 37 66
  • Emilie NGO BAKONGO - Chargée de mission Innovation -  / 04 32 40 37 65

Partager :

Actualités

nos derniers tweets