Terralia, le pôle de compétitivité des filières fruits & légumes, céréales, vigne et vin du Sud-est de la France

Accès membre

Demande d'accès ou de mot de passe
Vous êtes ici : AccueilActualitésProjets et innovationParticipez à un projet de recherche antioxydant naturels

> Toutes nos actus

UMR408


Le laboratoire SQPOV (Sécurité Qualité des Produits d'Origine Végétale...) monte un projet de recherche dans le cadre d’une thèse et cherche un partenariat avec un acteur économique (pour un soutien financier ou autre).

 

Contexte :

L’industrie agroalimentaire est fortement dépendante de l’usage d’antioxydants de synthèse dont il a été montré que certains, tel que le butylhydroxyanisole (BHA) qui est très largement employé, présentent un risque pour la santé

 

Objectif :

Le travail de thèse proposé consiste à trouver une alternative naturelle reposant sur la valorisation de biomolécules antioxydantes (acide rosmarinique, acide carnosique, carnosol, rosmanol et acide ursolique) issues de l’extraction de co-produits de la culture de plantes aromatiques, en particulier du romarin"Rosemarinus officinalis").

L’enjeu consiste, par une approche combinant une étape de complexation et une étude d’optimisation à la mise en forme par voie sèche, en l’obtention d’un produit fini présentant de bonnes propriétés d’usage : conservation et relargage dans le temps des biomolécules d’intérêt au sein de l’aliment. Leur complexation sera envisagée au travers de l’utilisation de polysaccharides issus de cultures terrestres (manioc, pomme de terre…) ou marine (algue verte Ulva rigida). Leur élaboration et mise en forme par voie sèche (atomisation, lyophilisation…) permettra l’obtention de matrices microstructurées dont les propriétés de relargages (cinétiques de libération) pourront être expliquées par des données quantitatives (ex. : analyses microtomographiques) issues de leur caractérisation.

 

Retombées attendues :

Développement de nouveaux ingrédients issus de ressources végétales avec un potentiel de valorisation industrielle.

Développement d’une formulation stable optimisant le potentiel antioxydant d’un extrait issu de co-produits de transformation de plantes aromatiques.

Développement d’un produit fini aux caractéristiques maîtrisées.

Valorisation scientifique par la publication des résultats dans des revues internationale de rang A et des communications dans des manifestations scientifiques.

 

 

Plus d’info ? intéressés ?
Contactez nous !

Géraldine KRAUSZ - Chargée de mission 

06 22 66 20 07 -

Partager :

Actualités

nos derniers tweets