Terralia, le pôle de compétitivité des filières fruits & légumes, céréales, vigne et vin du Sud-est de la France

Accès membre

Demande d'accès ou de mot de passe
Vous êtes ici : AccueilActualitésPôle et ses membresNouvelle labellisation pour l’UMT CAPTE « CAPteurs et TElédétection »

> Toutes nos actus

 

A l’origine de la création de l’Unité Mixte Technologique

Le phénotypage haut-débit au champ constitue un des verrous majeurs dans le processus d’amélioration variétale.

L’UMT CAPTE (CAPteurs et TElédétection) a pour objectif principal de développer des outils et méthodes pour caractériser la structure et le fonctionnement des génotypes. Les développements réalisés pour le phénotypage peuvent également être adaptés pour l’aide à la décision au niveau de l’agriculteur.

L’UMT CAPTE associe à l’INRA différents instituts techniques (Arvalis, ITB, Terres-inovia et ACTA) permettant ainsi de hisser les systèmes proposés à un niveau de maturité technologique plus élevé et raccourcir le cycle de développement.

 

Depuis 5 années, l’UMT CAPTE a permis de …

  • développer plusieurs outils et méthodes de phénotypage haut-débit au champ, principalement dans le cadre du projet d’investissement d’avenir PHENOME
  • proposer de nouveaux traits d’intérêt pour les sélectionneurs tels que le comptage de plantes, d’organes (épis, fleurs), la hauteur du couvert, l’indice foliaire, la fraction de rayonnement photo-synthétiquement actif absorbé, le contenu en chlorophylle des feuilles, l’enroulement des feuilles sous l’effet de stress hydrique, le diamètre des tiges, le taux de couverture
  • constituer un écosystème de PME pour la réalisation des dispositifs de mesures et le traitement des données
  • concevoir des prototypes de haute technologie telle que la phénomobile (robot roulant entièrement automatique) et des drones équipés de caméras multispectrales
  • créer la startup HIPHEN dont la vocation principale est de valoriser les travaux de l’UMT – Plus de détail sur notre #membreterralia Hiphen

 

Vers de nouvelles perspectives pour le développement de l’UMT !

Dans sa nouvelle configuration, l’UMT mettra l’accent sur :

  • l’interprétation des mesures
  • l’ouverture à d’autres espèces (GEVES, CTIFL)
  • la combinaison d’observations à différentes échelles (sol avec des IoT (Internet of Things) et phénomobile, drone, satellite) et à des modèles de fonctionnement des cultures
  • la transposition des méthodes de phénotypage au champ aux applications de l’aide à la décision

 

 

 

Partager :

Actualités

nos derniers tweets