Terralia, le pôle de compétitivité des filières fruits & légumes, céréales, vigne et vin du Sud-est de la France

Accès membre

Demande d'accès ou de mot de passe

> Toutes nos actus

Les 32 demandeurs d’emploi formés cette année vont aller rejoindre les entreprises dès fin février pour démarrer la saison de travail.

 

La 3ème promotion de l’action « Ouvrier saisonnier en entreprise de semences » vient de s’achever fin février à Avignon et Nimes.

 

Co-construite avec les entreprises, cette action permet de recruter et former des ouvriers de culture pour 7 entreprises du secteur de la recherche en semences potagères situées dans notre région : Enza zaden, Gautier Semences, HM Clause, Rijk Zwaan, Sakata, Syngenta et Vilmorin-Mikado

 

enza zaden france recherche sap      gautier semences    hm clause   rijk zwaan france

sakata vegetables europe   syngenta france       Vilmorin Mikado 

 

En 3 ans, près de 85 personnes ont été formées par le CFPPA (centre de formation d’adultes en agriculture/agroalimentaire/paysage) de Vaucluse pour le secteur et embauchées à minima pour une saison de longue durée. Sur les deux 1ères promotions, 15% des stagiaires ont même décroché un CDI.   

L’aventure débute en 2017 grâce à Terralia, pôle de compétitivité des filières agricoles, alimentaire et technologique du végétal. Terralia anime un groupe de travail qui réunit 4 puis 7 entreprises et un centre de formation pour un partenariat fructueux autour des questions d’emploi et de formation.

 

Pour améliorer le recrutement, la qualité du travail et l’implication des salariés saisonniers, une formation « sur mesure » de 315 heures (soient 9 semaines dont 3 semaines de stage en entreprise) est mise en place en 2017 et se reconduit depuis sur Avignon et Nîmes. Elle vise à former les futurs saisonniers en amont de la saison.

Elle leur permet de connaitre le secteur de la recherche semencière, les gestes techniques du travail d’ouvrier de culture, de valider un Caces adapté et le Certiphyto. "La formation permet d'être plus conscient de ce que l'on fait, de l'importance de nos gestes et des conséquences qu'ils peuvent avoir dans le travail. Et cela m'a permis d'être à l'aise plus rapidement, parce que je savais ce qu'on allait attendre de moi, comme par exemple la nécessité d'être impliqué et attentif à ce que l'on fait." raconte Emmanuelle, qui a rejoint l'équipe Rijk Zwaan à l'issu de sa participation à la POEC 2016/207. 

 

 investirEn 2018, l'action POEC bénéficie de financements de Pôle Emploi dans le cadre du Plan Investissement Compétence PIC national décliné en région à hauteur de 75% et du FAFSEA à hauteur de 25%.

 

Elle est proposée à des demandeurs d’emploi de tous âges, intéressés par ce secteur professionnel, recrutés avec les Pôle emploi de la région grâce à la méthode de recrutement par simulation (MRS). Ainsi des personnes sans connaissances préalables peuvent se reconvertir et démarrer plus sereinement dans un nouveau métier.

"J’attendais de cette formation de comprendre le métier de semencier et en quoi il consiste. Lors de mes stages la formation m’a permis de mettre en pratique la théorie apprise avec engouement ainsi que d’appréhender avec grand intérêt les activités qui m’ont été demandées. J’ai le sentiment d’être revalorisé. Aujourd’hui je souhaite être embauchée en saison et avoir ma place au sein de cette entreprise."  déclare Sonia membre de la promotion 2018-2019 de la POEC.                       

Les entreprises ont, dès l’embauche, des salariés plus impliqués car mieux avertis et conscients des enjeux de leur travail.Cette action financée par le FAFSEA et Pôle emploi est ainsi réalisée, au bénéfice de tous, entreprises et salariés. "Le CFPPA du Vaucluse apporte ensuite aux stagiaires les connaissances et le savoir-faire de base, le savoir-être attendu pour travailler en équipe mais aussi et surtout le "pourquoi faire". La formation donne du sens à ce que le ou la stagiaire fera en entreprise, ce qui lui permet de comprendre pourquoi il ou elle fait ce travail. "  Témoigne Sébastien Tison, responsable ressource humaine chez Rijk Zwaan.

A cette action, s’est ajoutée en 2018 une formation pour des ouvriers permanents (de 420 heures sur 2 ans soient 2 fois 6 semaines). Ce Brevet professionnel agricole (BPA Travaux des productions horticoles) permet à la fois la validation des acquis et l’apport de savoirs et savoir-faire complémentaires. Les entreprises accompagnent leurs salariés dans leurs apprentissages par un tutorat attentif. A terme, la compétence de ces ouvriers de culture sera ainsi complétée et reconnue par un diplôme.

Ces actions démontrent l’intérêt du travail partenarial autour de ces questions d’emploi et de formation. Elles sont certainement vouées à se pérenniser dans les années à venir !

 

image 1     image 2

 

Retrouvez les témoignages de Sébastien TISON,
responsable RH et Emannuelle, employée chez Rijk Zwaan France

Retrouvez aussi Sonia stagiaire chez Syngenta pour la promo 2018-2019 !

A lire ici ! 

 

 

 

campus giraud.1     fafsea.1     pole emploi.1     LOGO TERRALIA QUADRI

 

 

 

 

Partager :

Actualités

nos derniers tweets